Date de sortie : 1987

Éditions : GLENAT

 

 

 

 

Tours de Bois-Maury n°4: Reinhardt

Tous les albums d'Hermann

Album précédent: Germain - Album suivant: Alda

 

 

 

Aymar et la fillette

 

Aymar de Bois-Maury s'apprête à traverser les Pyrénées en revenant de Saint-Jacques de Compostelle en compagnie des pèlerins qu'il escorte. Un chevalier allemand, Reinhardt von Kristen, revenant des croisades au galop pour aller voir son père mourant, fait son apparition dans un déluge de boue, puis disparaît. Aymar le retrouve plus loin aux prises avec des tueurs engagés par Hugo, le sbire de Manfred von Kristen frère du croisé. Aymar et Olivier le sauvent et les voici partis à travers les montagnes guidés par une étrange fillette...

Les chevaliers sont de retour dans cet album. Quatre personnages s'affrontent. Il y a d'abord le lâche: Manfred. C'est un chevalier de par sa condition, mais ce n'est pas un guerrier. Il veut se débarrasser de son frère car il estime qu'en son absence, il a géré le fief avec son père. En bon fils, c'est donc à lui que devraient revenir les terres et non à celui qui les a "abandonnés" pour guerroyer en Terre Sainte. Pour cela il s'appuie sur une canaille: Hugo. C'est l'homme à tout faire de Manfred. Il a de l'ambition et aura une place enviée si Manfred succède à son père. Si il ne chasse pas Reinhardt, il n'aura rien car ce dernier l'avait déjà renvoyé. Hugo mène la chasse à l'homme, n'a aucune pitié, il a soif de réussite, jusqu'à en perdre son jugement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Reinhardt

Manfred et Hugo

 

Reinhardt est trop fier, trop imbu de sa personne, ne veut rien devoir à personne. Il représente le fils prodigue des évangiles à la différence qu'il ne demande pas le pardon. Tout lui est dû. Aymar va lui sauver la vie plusieurs fois, mais il lui rétorquera qu'il n'était pas obligé... Tous les deux braves, doués pour le métier des armes, ils divergent par leurs visions du monde. Reinhardt est un sorte de "Junker" prussien aux relents de viking tandis qu'Aymar est un chevalier au sens propre du terme, même si c'est le besoin d'argent qui souvent lui dit où aller...

Enfin, on commence enfin à découvrir Aymar de Bois-Maury dans cet album. Il apparaît comme un homme d'honneur ayant besoin d'argent pour survivre, solidement accroché à sa Foi et dur avec lui-même presqu'autant qu'avec son écuyer Olivier... Grâce à l'opposition avec Reinhardt, Aymar nous apparaît tel qu'il est dans cette aventure où boue et neige rendent paradoxalement cet album plus chaud que les autres (c'est mon avis même s'il est discutable...)